Zone de Texte:

BIOGRAPHIE 

MISSEL 

À l’aube de son adolescence, Gaith Boucher va visiter une tante à Montréal et vivra sa première Fête Nationale. D’un coup, il découvrira la musique québécoise en voyant défiler sur scène les Ferland, Forestier, Charlebois, Piché et Beau Dommage, groupe dont il deviendra un fervent admirateur.

 

Les années passent, les formations musicales se suivent, dont notamment un groupe avec ses frères, les spectacles et les tournées s’accumulent... Gaith Boucher s’enrichit de toutes les expériences possibles.

 

En octobre 2001, il prend la décision de tout abandonner pour se consacrer à la musique. Au cours de l’année 2006, il se remet à l’écriture de chansons et cela prend de plus en plus d’ampleur dans sa carrière. En 2012, il lance son premier album Route 116, et l’année 2013 sera l’aboutissement de ses efforts. Il est porte-parole de la Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-du-Québec et récipiendaire du prix Mgr-Parenteau, décerné par cette dernière, pour sa contribution à la chanson francophone québécoise. Au cours de l’année, il a été invité à participer à plusieurs spectacles d’artistes pour y faire quelques prestations.

 

 En octobre 2013, débute le projet du 2ième album, NIKAMU, le lancement aura lieu en novembre 2017 simultanément avec le lancement du spectacle du même nom. De nouveaux horizons s’ouvrent partout au Québec et même en Europe. Depuis 2015, Gaith a la chance d'aller présenter ses chansons et son spectacle en Suisse, où d'ailleurs, il fera 2 tournées en 2018.